Les impacts de la punaise de lit

Pour les privés

  • Médicaux :
    Les punaises de lit provoquent des lésions dermatologiques extrêmement inconfortables.
    En général un aspect urticarien centré par un point hémorragique, papules ou bulles, à disposition linéaire, très prurigineuses (avec recrudescence matinale) pouvant parfois laisser des séquelles pigmentaires. Cela peut varier d’aucune réaction aux piqûres en passant par une faible réaction cutanée à une réaction allergique grave. 14 jours ou plus peuvent s’écouler entre la piqûre et l’apparition de réactions cutanées.

  • Psychologiques :
    Leur mode d’action fait associer le repos à leurs piqûres, ce qui induit fréquemment du stress, des angoisses psychosociales parfois profondes, des dépressions, des parasitophobies, voir un isolement social.
    Réduit la qualité de vie en impliquant souvent des insomnies.

  • Pécuniaire :
    La désinfestation d’un appartement  peut coûter de CHF 700 à CHF 5’000.

Pour les professionnels

Ne jamais être infesté par des punaises de lit est dorénavant mission impossible pour un hôtel ou toute autre structure hébergeant fréquemment des personnes.

Les punaises de lit  affectent gravement l’image, la réputation avec un énorme impact sur les revenus d’un hôtel, EMS, etc.
Les clients piqués peuvent intenter un procès et faire une mauvaise publicité.

Une des causes de la résistance des punaises de lit aux produits chimiques est le traitement préventif chimique (désinsectisation à l’aveugle à un rythme régulier) que font de nombreux établissements. Cette action est totalement inefficace sur les punaises de lit mais de plus elle favorise la résistance  aux différents produits chimiques.